Retour Partie 1



La notion des apostrophes et des guillemets.

' ou " peuvent avoir la même utilité. Néanmoins, lorsqu'il est nécessaire de mettre un ' dans un mot, il faut utiliser " en début et fin de citations. De plus, pour écrire "Il a dit: "il fait beau aujourd'hui."", la syntaxe de Python oblige à mettre \ avant le ' qui se trouve à l'intérieur d'un mot.





La notion de chaînes de caractères.

Pour insérer des espaces entre les chaînes de caractères, il suffit de mettre une virgule , hors guillemets. Lorsque nous voulons accumuler plusieurs chaînes de caractères, il faut ajouter, hors guillemets, le symbole +. Enfin, il est possible de multiplier une chaîne de caractère, ou un symbole typographique: ()!,;?:. etc., en insérant le symbole * et en indiquant le nombre d'occurrences souhaité.





La notion des nombres.

Python sait calculer avec les symboles * pour la multiplication, + pour l'addition, - pour la soustraction et / pour la division. S'il a pour consigne d'éxécuter des opérations qu'avec des nombres entiers, le résultat sera un nombre entier. Mais, s'il a pour consigne d'éxécuter des opérations contenant des nombres flottants, c'est-à-dire avec une virgule, symbolisée ici par un point, Python, donnera un résultat avec un nombre flottant.




Enfin, Python peut affichier le calcul à l'aide de la fonction "print". Néanmoins, il ne peut pas concaténer une chaîne de caractères avec un calcul de nombres.



La notion de variables.

Python peut stocker des variables en mémoire, à condition qu'elles soient nommées différemments, sous peine d'être écrasées. Il est possible d'insérer des variables dans une phrase. Il faut néanmoins interrompre les guillemets, afin qu'elles ne soient pas écrites comme telles dans la phrase. Ici, le symbole + est nécessaire pour tout concaténer.






Une fois de plus, Python ne peut pas concaténer chaînes de caractères et nombres. Cela n'a aucun sens, tout comme en français, si l'on dit: Sylvie+5, le nombre ne nous apporte aucune information sur le prénom. Il n'est donc pas intéressant d'écrire les deux à la suite, il n'y a pas de relation de sens.




La notion de booléens.

Il s'agit, en réalité, de définir une vérité comme vraie, ou fausse. Il n'y a pas d'autres possibilités de réponses. Les symboles == permettent de définir la différence, tout comme les symboles !=. Attention, cependant, parce que Python prend en compte le changement de casse. Ainsi, "m" est plus petit que "M" et non, égal.




Le symbole < permet de définir une infériorité. Si l'affirmation est vraie, telle que 3x3 est inférieur à 27, Python répond "True". Enfin, Python, privilégie la position dans l'alphabet. Ainsi, "M" est situé avant "P", donc l'affirmation "Marie"<"Pierre" est vraie.




La notion d'intéraction, à l'échelle de Python.

Avec Python, il est possible de créer une certaine intéraction, seulement si dans le code, a été introduit la balise "raw_input". En effet, elle permet de poser une question (rédigée auparavant) à un utilisateur. Selon la réponse apportée, et selon le code, une suite est donnée. En effet, comme dans d'autres langages, nous pouvons utiliser la condition "if...else". Soit, si l'utilisateur répond x, la réponse y est faite, sinon, la réponse z s'impose.




Il est aussi possible de travailler avec des variables définies avant la commande. Ainsi, Python les prendra en compte pour sa réponse.





Toujours dans le cadre d'une intéraction, nous pouvons introduire la commande "or", symbolisant un "ou". En effet, plusieurs variables peuvent être définies, et accumulées grâce à la formule "or".




La notion d'action sur les variables.

Une variable peut être créée dans l'intention de la réutiliser par la suite. La liste peut être modifiée selon les différentes utilités que nous lui attribuons. En effet, nous pouvons faire des ajouts, de chaînes de caractères ou de nombres, grâce à la commande ".append" ou ".insert" qui permet d'indiquer grâce à un nombre, la place à laquelle nous voulons faire l'ajout dans la liste.




Il est, aussi, possible de supprimer: ".remove" ou ".pop". De plus, nous pouvons retrouver deux mêmes données dans une seule liste.




Avec la commande "print mesamis [2]", nous demandons à Python de nous indiquer quel nom apparaît à la troisième place, à savoir, que 0 désigne la première place, 1 la deuxième etc. La commande [-4] demande de donner le nom qui apparaît à la 4ème place en partant de la fin, soit de la droite. [1:3], le ":" signifie que le premier nom à chercher se situe à la deuxième place, et que le deuxième nom se situe à la quatrième place dans la liste.




Retour Partie 1