Etude Morphologique

Le document utilisé est : ICI

Question 1 : nombre de mots dans le fichier

commande egrep:



Pour compter le nombre de mots dans un fichier, on utilise l'opérateur "wc" qui sert à compter des mots, es caractères, des lignes. Ici, comme nous cherchons le nombre de mots, on précise "-w"

Le nombre de mots s'affiche alors à l'écran: 136250 mots.

Question 2 : les mots se terminant par -able

commande egrep:

Pour trouver les mots se terminant par -able, on utilise l'opérateur \b, marqueur des frontières de mots.

résultat de la commande

Question 3 : nombre et nature des mots se terminant par -able

commande egrep:



cette commande permet de chiffrer le nombre de mots se terminant par -able (après les avoir explicité dans la précédente question). Pour cela on utilise l'opérateur "-c"

Le nombre de mots se terminant par -able s'affiche alors à l'écran : 492 mots.

Parmi tous ces mots, on compte en grande majorité des adjectifs.
On peut également repérer des substantifs comme erable, fable, étable, table et vocable.

Question 4 : nombre et nature des mots se terminant par -eux

commande egrep:



Même procédé que pour la commande ci-dessus. On compte les mots se termnant par -eux, grâce à l'opérateur -c.

Question 5 : mots se terminant par -able et -ible

commande egrep:



Cette commande permet de chercher les mots qui se terminent pas -able ou -ible, grâce à l'opérateur \b (marqueur de frontières de mots, ici en position finale).
Les mots se terminant par -able ou -ible ont en commun l'élément -ble/
Ce qui diffère donc, ce sont les voyelles 'a' et 'i' que l'on note entre crochets.
D'où l'expression egrep : "[ai]ble\b"

résultat de la commande

Retour vers la Partie 2