Partie 2

Exercice1

Question1

Le résultat est ici

Question 2

Le résultat est ici

Question 3

Le résultat est ici

Question 4

Le résultat est ici

Question 5

Le résultat est ici

Question 6

Le résultat est ici

Question 7

Le résultat est ici

Question 8

Le résultat est ici

Question 9

Le résultat estici

Question 10

Le résultat estici

Explication:

Les mots qui parlent de temps peuvent contenir un préfixe (exemple: longtemps) ou un suffixe (exmple: temporel).C'est pourquoi je n'ai pas mis la commande de frontière de mot "\b"et que j'ai ajouté que le "p" pouvait être suivi d'un "s" ou d'un "o".

Question 11

Le résultat estici

Question 12

Le résultat estici

Question 13

Le résultat estici

Complément

Exercice 2

Question 1

Le résultat estici

Cette question a été faite en TD, sur un ordinateur qui ne possède que la version verte de cygwin. Ceci peut expliquer mon résultat qui diffère de celui de mes camarades.

Question 2

Le résultat estici

Question 3

Le résultat est ici

Les mots qui finissent par -able sont des adjectifs.Il y a 492 mots qui finissent par -able dans le texte.

Question 4

Le résultat estici

ceci est la première commande

Question 5

Le résultat est ici

Exercice 3

- -

PAPILLON subst masc. Insecte lépidoptère pourvu d'ailes colorées à écailles fines et poudreuses. 1530 : "Partie d'une coiffe qui s'élargit en ailes. 1685 : "Esprit léger, volage"

-

COCCINELLE Subst Fém. Insecte coléoptère cryptotétrame, de la famille Coccinellidés au corps hémisphérique rouge avec des points noirs. Adaptation du lat. sc. coccinella. dér. du lat. impérial coccinus, adj. « d'écarlate » dér. de coccum « kermès, espèce de cochenille qui donne une teinture écarlate; écarlate », en raison de la couleur des élytres de l'insecte.

-

LIBELLULE Subst Fém. Insecte ayant un corps très allongé, très fin, joliment coloré, de gros yeux saillants, quatre grandes ailes nervurées transparentes, et que l'on voit voler au bord de l'eau avec légèreté et rapidité. Empr. au lat. sc. libellula « id. » lui-même dér. de libella « niveau », p. allus. au vol plané de l'insecte.

-

MOUSTIQUE Subst Masc. Insecte diptère nématocère dont la femelle pique l'homme et les animaux pour se nourrir de leur sang. Personne de petite taille qui est toujours en mouvement, pleine d'activité. Empr. à l'esp. mosquito, terme d'entomol. dimin. de mosca « mouche », du lat. musca, v. mouche. La forme actuelle moustique est issue par métathèse, peut-être sous l'influence de tique, de l'anc. forme moustique.

-

FOURMIS Subst Fém. Insecte hyménoptère de petite taille vivant en colonies nombreuses. Issu d'un lat. pop. *formicus, class. formica « fourmi »

-

CHENILLE Subts Fém. Larve de papillon, au corps allongé, formé d'anneaux et généralement velu Du lat. canicula proprement « petite chienne » (en raison de la forme de la tête de la chenille) attesté en lat. class. aux sens de « chien de mer » et fig. de « femme acariâtre »

-

ABEILLE Subst Fém. Insecte hyménoptère vivant en colonie et produisant la cire et le miel. 1re moitié XIVe s. « insecte qui produit le miel et la cire »

-

GUEPE Subst Fém. Insecte hyménoptère dont l'abdomen annelé jaune et noir est terminé, chez la femelle, par un aiguillon venimeux. 1829 taille de guêpe. 1829 fig. « personne d'un esprit railleur »

-

PUCE Subst Fém. Insecte de très petite taille, de couleur brun-rouge, se déplaçant par sauts, parasite de l'homme et de l'animal qu'il pique pour se nourrir de leur sang. 1170 pulce « petit insecte sauteur parasite de l'homme et de quelques animaux »

-

CAFARD Subst Masc. Insecte orthoptère noir et de forme aplatie du groupe des blattidés. 1542 caffar « blatte ». 1857 cafard « idées noires ».

voici maintenant mon arborescence