que sa majesté *buzotine  commence à jouer

que la convention n'avait pu seulement espérer

ont intérêt de séparer leurs esclaves,pour diminuer

<Epg=4>des valets de cour,a cru encore escamoter

allait lui succéder,qu'un  *custine   oserait essayer

quel traité venez vous me proposer

contre tous les bandits qui veulent exciter

de la nigaudière a beau proclamer,pleurer

pour aller là où il y a tout à risquer

amis de la liberté,et vous avez voulu assassiner

à la guillotine,qu'elle fasse danser

département,et surtout que le garde-manger

patriotique sur les moyens de sauver

pourrai m'y traîner,je me ferai encore décréter

et de taille maintenant,et ne ménager

sur la terrasse des  *tuileries ,pour y accrocher

joindriez à elle,et de bonne foi pour chasser

et il n'en échapperait pas un seul pour aller

et de corde,qui ne s'enrôlent que pour escamoter

nous lui verrons essayer à son tour le collier

 § ainsi,foutre,quand nous voudrons donner

été assez dindons pour leur accorder

il disait qu'il n'était pas prudent d'attaquer

quand il lui plairait de leur donner

pour empêcher la disette et assurer

 § enfin la prise de *mayence a achevé d'éventer

et qui avait la patte bien graissée pour sauver

que tous les citoyens soient assurés de trouver

au sujet d'un complot formé pour demander

il finirait par la croquer? devions nous penser

l'ancien régime bon citoyen que d'apprivoiser

empêché cette infâme capitulation.le premier

basse sur tous ces chenapans;mieux vaut tuer

s'emparer de votre commerce; *pitt  vient d'accaparer

et donner le grand coup de collier qui fera marcher

leurs dépouilles;les avocats voulaient succéder

avec le comité autrichien,et renvoyer

ne fait pas un grand effort pour écraser

où nos frères des départements viennent manger

de l'or.l'ouvrier ne pourra plus approcher

sous la dent ! reviens de ton erreur,va demander

n'avez vous pas des bonnes jambes pour aller

fait depuis que la constitution est sur le chantier

des départements,qui veniez ici pour chanter

fait un dernier effort en expirant,pour empoisonner

sont décidés à donner avec nous le dernier

nos braves lurons des départements de raconter

cocu du quartier  *st-*germain ,pour visiter

bras des républicains soient armés pour exterminer

ans le sang des citoyens coule pour assurer

par la guerre civile et la famine,à redemander

maître et son souverain,de ne plus habiter

des départements,qui êtes venus jurer

va paraître au tribunal,que le premier

qui n'ont besoin que d'instruction pour cesser

contre les riches qui veulent affamer

dans chaque département,pour forcer

les denrées;ils se vantent de nous faire tirer

encore ne se contentent ils à nous le céder

l'abondance de ces denrées en fera diminuer

allaient tomber à vos pieds,pour vous supplier

d'un nouveau complot,pour sauver

et mains liés à   *paris ,pour les faire jouer

de  *st-*jacques  en  *galicie ,afin d'en fabriquer

tarderait on autant à faire guillotiner

les exécuter? comment faire marcher

munitions;gardons nous surtout de laisser

casaque à la  sans-culotterie ,pour se ranger

de moutons,avant de songer à remplacer

dirais à la convention,si je pouvais y parler

encore.je lui reprocherais surtout de laisser

tandis qu'on ne devrait lui reprocher

histoires de l'autre monde à faire trembler

<Sat=1> pardi,c'est ben heureux d'rencontrer

le boire et le manger,pour approvisionner

la civilité puérile et honnête pour m'empêcher

de parole au maire qui fût forcé de manquer

de  *marseille .on a été forcé de vider

hommes.empressons nous donc de former

rois.ils apprendront de bonne heure à détester

d'eau salée puissent laver son âme,et effacer

la nature n'ait rien fait de trop;s'il veut adopter

mal nommés révolutionnaires,et qui faites marcher

sec pour sauver un scélérat qui a fait égorger

fois plus coupable que le misérable fusillier

faubourg  *saint-*antoine ,ils n'iraient pas chercher

midi à quatorze heures,pour sauver

biaiser pendant deux mois pour condamner

il faut être ferré à glace pour ne pas tomber

mais pour arriver à ce but,il faut envoyer

de véritables *sans-culottes,pour juger

quarteron?est il si difficile,foutre,de décider

eh bien,foutre,si on la laisse juger

richesses,mais ils voulaient laisser

vous demander conseil sur c'qui vient d'arriver

l'conseil,et il est décidé qu'il faut l'jeter

procès et n'a eu rien du tout.pour lui prouver

la république;ils ne pourront pas héritier

<Epg=3>aux républicains.je menace de casser

à droite et à gauche;après avoir fait mesurer

je raconte mon aventure.le bougre d'épauletier

les foutriquets qui faisaient si haut claquer

que l'on ne se borne pas à arrêter

les muscadins,il faut une bonne fois les exterminer

donne le droit aux généraux de condamner

qu'ils immolent le premier qui osera conseiller

son canon! voilà,foutre,ce qu'il faut recommander

guerre,pour brouiller les cartes,et allumer

la confiance,ils ont commencé à vilipender

à la porte des boulangers,pour se procurer

de ces endormeurs qui viennent moucharder

 §  il ne faut pas être grand sorcier pour deviner

quand les ouvriers sont obligés de faire jouer

esprit du roi  *georges-*dandin  pour exciter

des agents de  *pitt .c'est lui qui a fait sonner

ils se sont entendus,et au lieu de se manger

le blanc des yeux et de s'entredéchirer

en sortir victorieux ou esclaves.il faut tuer

poudrés et bien pomponnés, allaient insulter

<Epg=3>routes sont couvertes de voitures pour apporter

serait obligé de mettre sur pied, pour régner

plaindre et de nous chamailler, sachons endurer

autres villes assiégées ont été réduits à manger

la porte des boulangers pour enlever

en charbonniers et en poissardes, pour assiéger

peste, voulez vous connaître un plat de leur métier

sans délai vers l'ennemi, en faisant porter

insolents muscadins qui faisaient tant claquer

*sans-culottes! quand pourrons nous danser

toutes les ratières et les souricières, pour attraper

les muscadins qui ne sont pas allés se nicher

avec les chauves-souris, pour mieux tromper

cette maudite police vient de nous enlever

pour leur donner la chasse ; il faut les relancer

aiguise dans l'ombre les poignards pour égorger

exciter une guerre injuste. au lieu de respecter

sous le pavillon tricolore et viendra proposer

depuis que la convention a ordonné d'arrêter

fait pour exécuter ce décret qui doit sauver

paillard capucin, quand je t'ai entendu demander

 §  heureusement la convention vient de balayer

qui viennent jouer de la prunelle, pour tirer

faite. vous avez juré de ne pas abandonner

il donc tant de simagrées, pour condamner

à genoux, la face contre terre, pour demander

t avait il pas aussi fait un pont d'or pour chanter

pas aussi voulu protéger ? au lieu de refuser

pour assiéger la porte des boulangers et enlever

toutes ces tracasseries, imaginées pour exciter

au grand jour toutes tes cabales pour sauver

n'avait pas ses lunettes,en me voyant entrer

les bonnes gens,si l'un veut aller

plus:elle a désigné ceux que l'on doit regarder

t on pour les juger?veut on leur donner

casaque à la *sans-culotterie,pour se ranger

ni feuillants,ni modérés.vous voulez tailler

dans la société que pour brouiller

 § c'est là,foutre,qu'obligés de travailler

gibecière.pour qu'elle n'aille pas empoisonner

 § tonnerre de *dieu ,quels fagots ose t on débiter

aux femmes aussi bien qu'à leurs maris,de porter

jour des subsistances,et qu'ils fassent marcher

un,et nous nous laisserions lier et garrotter

quarts et demi du gâteau,et veulent ils empêcher

faut qu'il crève.l'insecte qu'on veut écraser

vous avez accaparé et les clefs du grenier

 *france  et de  *navarre ,tu te vois encore au premier

tandis,foutre,qu'il est si aisé d'y apporter

avez faite.faites la donc exécuter

de porter la livrée du tyran,plutôt que d'endosser

<Epg=3> § comment se peut il qu'un foutu palefrenier

balayer dans toutes nos armées,et en purger

juste,foutre;mais,hors de là,l'officier

avec son plat à barbe s'avise de venir troubler

gouailler contre la république et regretter

l'ancien régime,s'il cherche à vous embêter

iront au devant de vous pour vous couronner

du plus fin finisse;il est temps de renverser

ne plus se chamailler et pour ne pas engraisser

qui siffle,furent assez benêts pour se mêler

commençaient à broyer du noir et à griffonner

 § le *père-la-joie ,vieux riboteur,fermier

au contraire continué de fréquenter

du *sans-culotte  *audouin .dans son dernier

de s'être engraissé du sang du peuple, continuer

nous gâterons tout,si nous voulons ménager

convention en ait d'excellentes pour examiner

ait sauvé la république;mais,pour arriver

 en apprenant un nouveau complot pour forcer

<Epg=2>bon,bougrement sage de ne pas jeter

devenu ce  *la-*fayette ,qui se croyait le premier

dernier jean-foutre n'a pas effrayé son palefrenier

et même des  *colonies ,pour déposer

des sacs remplis de guinées,pour le récompenser

au duc d' *yorck ,qui auraient l'air de marchander

maudit.jusqu'à ce que nous voyons défiler

de  *poignard *duperret ;ce dernier

lui donnerait la bénédiction pour l'encourager

porte-coton de  *louis-XVII ,est venu se brûler

est vrai qu'autrefois il n'avait pas où reposer

disparaître quelque fois du garde-manger

mais je me sens le courage de cribler

pour m'ensevelir tout vivant,afin de dénoncer

m'amadouer.je vais broyer du noir et frapper

arrivait,elles trouvent les moyens d'empêcher

que tu y avais envoyé.au lieu de godailler

je pas raison de dire dans mon dernier

<Epg=4>mieux perdre femme et enfants,que de lâcher

comme lard jaune,qui aiment mieux enterrer

il voulait encore jaboter avant de grimper

s'écriaient,en s'adressant à son dernier

endurer autant de souffrances que tu as fait immoler

ne comprends pas.tu oses nous comparer

puisse marcher,et il est obligé de ramper

la vue d'une jeune fille te fait palpiter

les animaux seront condamnés à brouter

plus exquis;oui,foutre,mais pour rassasier

la patte de  *custine  et d' *houchard ,pour engager

sort qu'ils nous préparent,s'ils pouvaient arriver

*sans-culottes,d'être sur pieds pour donner

fausses poissardes,qui se disposent à crier

délivrons en la terre.mieux vaut tuer

<Epg=8>d'un bout de l'autre de  *paris  on entende crier

régnaient,se félicitaient d'avoir  fait chanter

avocats du diable non seulement se démener

plaidaient la cause,mais encore oser pleurer

vous,vous êtes vengés.j'ai vu tomber

avoir envie de galoper  pour arriver

tremblez,ennemis du peuple,de le pousser

me mette le feu sous le ventre pour m'engager

soins infinis pour vous donner et vous conserver

voraces,le roi et le prêtre,se disputer

le droit de dépouiller,d'opprimer,de dévorer

main;qui,d'un seul mot,peux faire égorger

sera permis au sang royal.l'ouvrier

mais les gueux ont toujours continué de porter

comme il aurait été content de vider

son gousset,et de donner jusqu'à son dernier

leur chute et qu'ils auraient pu batailler

 *dumouriez ;songe  à  *custine  ,au palefrenier

tout gouverner,ne savent pas se gouverner

vous tendait les bras.vous avez voulu péter

qui vous graissait la patte pour acheter

du diable qui vous ont servi à allumer

fait donner le moule des assignats,pour pêcher

sec pour vous blanchir,ils ont beau accaparer

encore le pain chez les boulangers,pour le jeter

longtemps à la moutarde et qu'il fasse jouer

ministre,ou contre sa maîtresse,tourmenter

<Epg=5>république à se lever en masse pour marcher

pendant la révolution française, pour brouiller

les grandes balances qui lui ont servi  à peser

foutre, je m'en vas chercher une place à louer

sur la place de la révolution, pour voir jouer

braves *montagnards, pour les engager à donner

distribuer sur le *pont-*neuf , pour annoncer

ils vont tomber à nos pieds pour nous demander

ils ordonnaient à l'un d'égorger

 de se cacher

cherché en tâtonnant, au lieu de renverser

 § c'est donc pain béni que d'exterminer

dénichés, vont jouer de leur reste, et remuer

auraient ils consenti à renverser

purifier le temple de la  sottise et le consacrer

prêtres; j'étais assez sotte pour aller m'agenouiller

aux pieds d'un cafard , et lui conter

de toutes. je ne crois plus à leur enfer

à ton enfer, c'est là que je voudrais habiter

de cette face à gifle; pour t'en récompenser

s'amuser à voir un pauvre diable s'écloper

a fait construire exprès cette salle pour amuser

qui t'a fait un pareil conte, c'est la *montansier

foutre, de venir ensuite demander

le comité de sûreté générale doit faire  arrêter

canard et du poivre long et qui leur font payer

journée la fumée du canon et dont le gosier

connaître ceux contre lesquels tu peux dégoiser

l'écorce, qu'un sot bien vêtu serait le premier

voleurs. déjà, foutre, elle vient de décréter

<Epg=8>pas tous guillotinés, attendez vous à succomber

lâchez pas prise, jusqu'à ce que le dernier

contre le frocard *chabot , qui veut mesurer

bâtir des châteaux en *espagne , sacrifier

dorés et leurs lits de duvet pour aller

sur moi. je suis ferré à glace, on peut tourner

avec le poignard que l'on cherche à frapper

occasion favorable s'est présentée de terminer

<Epg=4>noire, un bonnet rouge pour cacher

<Epg=5>sue sang et eau, qui perd le boire et le manger

mangent du fromage, et ils ne peuvent s'empêcher

graissé la patte de ces gredins pour exciter

de celui-ci, la tête de celui-là, afin d'allumer

vite que ça et qui voulaient te faire  galoper

<Epg=8>ceux qui possèdent du numéraire à le porter

à la bourse commune en échange du papier

tourmenter les *sans-culottes  et pour les effrayer

puisse branler dans la manche, et nous tourner

cacher dans leurs nids de hiboux, méditer

jour; c'est un crime que de ne pas démasquer

foutre dedans. un vrai républicain doit dénoncer

les jean-foutres qui n'avaient pu le faire éternuer

fripons et les traîtres, et jusqu'à mon dernier

cherche les grandes places, qui veut dominer

on graisse la patte à des scélérats pour aller

au pont rouge, on a vu des filous se glisser

dans la foule et profiter du moment pour couper

non pour imiter son exemple et lui succéder

uns sur les autres pour conduire et gouverner

l'homme que la faim et la soif. le dernier

 § quel est donc, foutre, le moyen de corriger

de la vérité, de la liberté ,de l'égalité à céder

chacun voulait avoir l'honneur du premier

se mettait la cervelle à l'envers pour rimailler

grande fermeté, et n'a pas cessé de chanter

de tous les complots de l'infâme *pitt , premier

avez même la générosité de laisser aboyer

et nous sommes assez sots pour nous jeter

et qui est réduit à la besace. je n'entends parler

en un mot, je suis un bougre à faire trembler

vomi sur la terre de la liberté pour renverser

neuf heures du soir; la nuit le fait cesser

craignant de perdre l'occasion de purger

si tous les fourbes, qui se vantent d'en posséder

quand il aura de la barbe, ça fera un fier

salut et fraternité.  sans-quartier ,  canonnier

le jour où il me prit fantaisie de quitter

la première fois qu'on entendit gueuler

à vivre en paix, à ne jamais disputer

peuple. malédiction à celui qui voudrait ramener

culottes étroites, et se fassent à leur tour friser

<Epg=3>s'il allait à sa poursuite, il la voyait rentrer

avait la patte bien graissée pour tourmenter

de l'armée révolutionnaire. il fallait arracher

<Epg=3> vont tous se jeter le chat aux jambes, et t'accuser

si longtemps à colin-maillard, va jouer

un pareil  panneau,et pour les engager à continuer

va sonner,  tous les trônes vont tomber

comme des quilles, et les peuples vont jouer

encourager tous les traîtres pour les armer

cherchent à faire cause commune pour écraser

dessus tout l'agriculture, et que leur premier

soudoyés par l'*angleterre , pour remplacer

nommer les masques, mais j'ai voulu laisser

*georges-*dandin , lui a confié pour brouiller

*montagnards. le moment est arrivé de dauber

était toujours à son oreille pour l'inspirer

comme lui embrouiller une affaire, et prouver

aristocrates; je t'apprendrai l'art de tromper

un dîner patriotique où il était venu écrémer

jamais trompé? m'avez vous jamais vu flagorner

contre certains brigands qui veulent crever

les yeux des *sans-culottes  pour empêcher

une grande ruche où chaque abeille doit apporter

les abeilles doivent se réunir pour exterminer

là, foutre, je n'ai cessé de vous recommander

 § je croyais avoir du relâche et me reposer

que la constitution républicaine allait rallier

 les bons *français. je croyais m'en donner

main-basse sur la basse-cour, et le  loup croquer

et du  qu-en-dira-t-on , et pour s'achever

pas un crime à un sans-culotte français d'épouser

c'est là que *camille  appelle voler

libelles. le *sans-culotte  *pache  ne put opposer

l'ai déjà dit, des fripons qui veulent brouiller

jeter  le manche après la cognée, et d'aller

le danger est grand, plus ils doivent montrer

<Epg=5>pas s'étonner de voir tant de coquins se succéder

et autant qu'il est possible, je le laisse s'enfiler

*pitt  pour dissoudre la convention et allumer

leur reste pas assez de puissance pour éviter

de bougre quand j'ai vu tout à coup baisser

l'astre du jour, quand il vient éclairer

il ordonna à *pierre  de rengainer

trémousse, et que je suis aux aguets pour examiner

de venir chez moi, là nous pourrons parler

<Epg=2>foutre; ils ne se laissent plus jeter

de la poudre aux yeux; on a beau leur dorer

dont tu sais que nous ne pourrons nous tirer

levé, il devait exterminer jusqu'au dernier

la liberté, que la victoire va partout couronner

dans le grand livre des destinées, et me dévoiler

<Epg=3> § pour être républicain, foutre, il faut aimer

que je les peins, il ne faut pas les chercher

financier forçait mon pinceau à décorer

une vieille duchesse édentée venait me relancer

défense de la république, il va lui-même enrôler

achevez votre ouvrage, foutre. laissez japper

fermes et inébranlables. achevez d'exterminer

n'allez pas encore une fois mêler

ruades, il est cependant obligé de se laisser

a promis plus de beurre que de pain, pour escamoter

et afin d'obtenir son secours pour exterminer

qui ne manquent pas de carton pour fabriquer

lui donnait millions sur millions pour acheter

gros, semblent s'être donné le mot. le  boucher

le cordonnier n'a plus de cuir pour chausser

braves *montagnards;<Sat=1> mais il faut débrouiller

des bougres aussi francs du collier, de siffler

champ de bataille faire claquer son fouet, parler

ta place que tu y es entré, ne va pas jeter

diable persuada à sa femme pour lui tourner

<Sat=1> "quel est cet affreux désordre? ai je pu donner

fidèles sujets comme nous doivent se trouver

*adam , puisque vous êtes en train de donner

bleus de la cour du père éternel et le premier

humain, notre premier père pourrait se consoler

jusqu'au jugement dernier, et il serait à souhaiter

de voir tous les ouvriers républicains forger

 § dans je ne sais quel chapitre, le premier

passé le *rhin , mais, foutre, c'est pour laisser

armes que nous avons forgées, vont exterminer

d'acheter un chou vingt sols, que de payer

aux calotins, nous avons raccourci le dernier

sous terre quand nous voudrons leur montrer

au  maximum , soit dénoncé; que le manufacturier

de les mettre au pas. le grand garde-manger

que les aristocrates manigancent, pour rebuter

tous les affameurs du peuple, et pour procurer

dans les trahisons que vous cherchez à exciter

déjà fait, et pour donner le temps de peupler

dix doigts, et qui ne savent que conspirer

par les légumes, qu'il soit défendu de tuer

liberté soit moins puissante pour leur donner

devions faire les *don-*quichotte , et aller

du pays de la chicane , entré dans le garde-manger

armes. tous les bras sont occupés à fabriquer

<Epg=5> jeune âge j'étais le plus terrible canonnier-bombardier

 tirerais du pied en allant me faire casser

perdreaux; mais les phélippotins à force de cabaler

pas laissé lier, garrotter et museler

temps. comme on sait, il n'y a que le premier

 § si l'on veut également remonter au premier

à deux bouts. voilà, foutre, le premier

au lieu de se laisser rondiner par le premier

il ne songe pas au véritable enfer, à l'enfer

crime aux yeux des despotes, c'est de parler

qui osait dans son grenier griffonner

la raison leur a tracée, ils semblent chercher

donc, foutre, ce décret salutaire va ramener

combattre ses ennemis, et pour récompenser

de la patrie qui, non contents de verser

disputer l'honneur de commencer à donner

et la liberté au foutre, que de s'imposer

ce n'est pas assez pour eux de verser

tuer. nous sommes en sentinelle pour observer

à être au pas, et qu'il est aussi empressé à venger

de tant de manières, pour le dégoûter

pas de plus grand plaisir que  de lécher le collier

ci-devant comte  de *lapoipe  , autrefois officier

aux gardes françaises, qui, pour se raccrocher

des nobles va reprendre sa plume pour prouver

redoutable, comme lui, venez embrasser

reste, jettent ils l'or par les fenêtres pour diviser

indignés de voir les fripons aller

méritait pas d'être relevée; mais pour éloigner

leur tête dans un bonnet pour faire exécuter

les jean-foutres qui voulaient s'en débarrasser

comité autrichien t'avait fait également siffler

se former de pareils complots. il faut sauver

 § braves *sans-culottes , il ne faut pas jeter

 

Retour | Accueil