<dictionnaire>
 <fruits>
   <fruits rouges>

<fraise>
<définition>
 <caractéristiques> Petit fruit très parfumé, de forme conique, dont les akènes forment des aspérités sur la chair rouge vif, qui mûrit en été sur une plante à tige très basse</caractéristiques>
</définition>
 <grammaire>
  <catégorie> substantif </catégorie>
   <genre> féminin </genre
 </grammaire>
<style>
 <homonyme-paronyme...> fraise du dentiste </homonyme-paronyme...>
  <expression> ramener sa fraise, sucrer les fraises </expression>
</style>
 <étymologie>
  <origine>Du lat. pop. fraga, plur. neutre du class. fragum « fraise (des bois) » dont l'aboutissement phonétique normal était fraie </origine>
   <dérivation> fraisier </dérivation>
 </étymologie>
</fraise>


<mûre>
<définition>
 <caractéristiques> fruit de la ronce dont on fait des sirops, des confitures et une boisson fermentée appelée moré </caractéristiques>
</définition>
 <grammaire>
  <catégorie> substantif </catégorie>
   <genre> féminin </genre
 </grammaire>
<style>
 <homonyme-paronyme...> mur, mûr, murrhe </homonyme-paronyme...>
  <expression>  </expression>
</style>
 <étymologie>
  <origine>Ca 1165 meures « fruit du mûrier » (Guillaume d'Angleterre, éd. M. Wilmotte, 433) </origine>
   <dérivation> mûrier, mûreraie, mûraie </dérivation>
 </étymologie>
</mûre>
   </fruits rouges>

  
   <agrumes>
<citron>
<définition>
 <caractéristiques> Fruit du citronnier, de forme ovoïde, de couleur jaune, de saveur acide </caractéristiques>
</définition>
 <grammaire>
  <catégorie> substantif </catégorie>
   <genre> masculin </genre
 </grammaire>
<style>
  <paronyme, homonyme...> couleur citron</paronyme, homonyme...>
  <expression> se faire presser comme un citron, presser le citron, être jaune comme un citron </expression>
</style>
 <étymologie>
  <origine> Empr. soit au b. lat. citrum (désignant en lat. class. le bois de thuia) « fruit du cédratier », soit au lat. médiév. citrus, v. citre. La forme citron, soit par adaptation de citrum </origine>
   <dérivation> citronner, citronnade, citrus, citronné, presse-citron </dérivation>
 </étymologie>
</citron>

<orange>
<définition>
 <caractéristiques> Fruit comestible du genre citrus, à pulpe très juteuse, divisée en cloisons et en loges, au jus jaune et parfois rouge, à l'écorce d'un jaune tirant sur le rouge </caractéristiques>
</définition>
 <grammaire>
  <catégorie> substantif </catégorie>
   <genre> féminin </genre
 </grammaire>
<style>
  <paronyme, homonyme...> couleur orange </paronyme, homonyme...>
  <expression> se prendre une orange (un coup de poing) </expression>
</style>
 <étymologie>
  <origine> Ca 1200 [ms. du XIIIe s.] agn. pume orenge désigne l'orange amère ou bigarade </origine>
   <dérivation> orangeade, orangette </dérivation>
 </étymologie>
</orange>
   </agrumes>



<poire>
<définition>
 <caractéristiques> Fruit du poirier, charnu, à pépins, sucré et parfumé, de forme oblongue comportant de nombreuses variétés. </caractéristiques>
</définition>
 <grammaire>
  <catégorie> substantif </catégorie>
   <genre> féminin </genre
 </grammaire>
<style>
  <paronyme, homonyme...> poire (petite ballon en caoutchouc), poire à lavement, poire (type d'interrupteur), poire (forme) </paronyme, homonyme...>
  <expression> entre la poire et le fromage, couper la poire en deux, la poire est mûre, garder une poire pour la soif </expression>
</style>
 <étymologie>
  <origine> Du lat. pop. pira, bot., neutre plur. considéré comme fém. sing. du lat. class. pirum «id.». </origine>
   <dérivation> poirier, poirette, poirat, poirer </dérivation>
 </étymologie>
</poire>
 
     <fruits à noyau>
<prune>
<définition>
 <caractéristiques> Fruit d'été comprenant de nombreuses variétés, plus ou moins gros, sphérique ou ovoïde, à noyau, de couleur variable (le plus souvent violette, jaune ou verte), à la chair juteuse, agréable, que l'on consomme frais, cuit ou séché. </caractéristiques>
</définition>
 <grammaire>
  <catégorie> substantif </catégorie>
   <genre> féminin </genre
 </grammaire>
<style>
  <paronyme, homonyme...> prune (couleur), prune (un coup), prunes (testicules) </paronyme, homonyme...>
  <expression> prendre quelqu'un pour une prune, être aux prunes, </expression>
</style>
 <étymologie>
  <origine> issu du lat. de basse époque bulluca, d'orig. celt., qui survit dans certains parlers du Nord et de l'Est de la France </origine>
   <dérivation> prunelé, </dérivation>
 </étymologie>
</prune>

<mangue>
<définition>
 <caractéristiques> fruit du manguier, de la grosseur d'une poire, couleur jaune ou orange, à gros noyau, à la chair très savoureuse. </caractéristiques>
</définition>
 <grammaire>
  <catégorie> substantif </catégorie>
   <genre> féminin </genre
 </grammaire>
<style>
  <paronyme, homonyme...> una mangue (petit mammifère proche de la mangouste) </paronyme, homonyme...>
  <expression>  </expression>
</style>
 <étymologie>
  <origine> Empr., par l'intermédiaire du port. manga fém. «id.» (XVIe s. ds DALG. ET MACH. 1977), au tamoul -gay ou -kay  </origine>
   <dérivation> manguier </dérivation>
 </étymologie>
</mangue>
     </fruits à noyau>

     <fruits à coques>
   <drupe>
<amande>
<définition>
 <caractéristiques> Fruit de l'amandier, enfermé dans une coque à écale de couleur verte, de parure oblongue, de saveur douce ou amère (dans les formes sauvages). </caractéristiques>
</définition>
 <grammaire>
  <catégorie> substantif </catégorie>
   <genre> féminin </genre
 </grammaire>
<style>
  <paronyme, homonyme...>  </paronyme, homonyme...>
  <expression>  </expression>
</style>
 <étymologie>
  <origine> formes vulg. du lat. amygdala, amande et leur répartition dans les lang. rom. </origine>
   <dérivation> amandier, vert amande, amande de terre, amande mystique </dérivation>
 </étymologie>
</poire>
   </drupes>

   <akène>
<noisette>
<définition>
 <caractéristiques> Fruit du noisetier, constitué d'une coque ligneuse de forme ovoïde ou ronde, de couleur brun-roux ou rougeâtre, recouverte à sa base d'un involucre à bords découpés, contenant une amande oléagineuse et comestible, de saveur agréable, que l'on utilise notamment en pâtisserie et en confiserie </caractéristiques>
</définition>
 <grammaire>
  <catégorie> substantif </catégorie>
   <genre> féminin </genre
 </grammaire>
<style>
  <paronyme, homonyme...> noisette d'agneau, couleur noisette </paronyme, homonyme...>
  <expression> casser la noisette, donner des noisette à ceux qui n'ont plus de dents </expression>
</style>
 <étymologie>
  <origine> 1225-30 «fruit du noisetier» noiseite (GUILLAUME DE LORRIS, Roman de la Rose, éd. F.Lecoy, 1350); 2. 1607 couleur de noisette (Advertissement Bovant Caillet de Neufchâteau ds IGLF); d'où elliptiquement 1769 noisette (Nouveau Teinturier parfait, I, 196, ibid.); 3. 1822 gastron. noisette de veau (A. CARÊME, loc. cit.); 4. 1888 «charbon» (SER, Phys. industr., p.69). Dér. de noix*; suff. -ette*.  </origine>
   <dérivation> noisettine, casse-noisette, noisetier, une noisette (petite portion) </dérivation>
 </étymologie>
</noisette>

<châtaigne>
<définition>
 <caractéristiques>  Fruit du châtaignier, caractérisé (une fois sorti de la bogue*) par sa forme plus ou moins arrondie et son écorce brun clairf</caractéristiques>
</définition>
 <grammaire>
  <catégorie> substantif </catégorie>
   <genre> féminin </genre
 </grammaire>
<style>
  <paronyme, homonyme...> une châtaigne (un coup), couleur chatain </paronyme, homonyme...>
  <expression> se châtaigner </expression>
</style>
 <étymologie>
  <origine> Du lat. castanea désignant le fruit et l'arbre; le lat. est lui-même empr. au gr.   </origine>
   <dérivation> un châtaigner </dérivation>
 </étymologie>
</châtaigne>
   </akène>
     <fruits à coques>



<fruits>
</dictionnaire>