Module L3I01

Conclusion

Cette première approche du traitement automatique des langues a permis d’un côté un début de familiarisation avec la commande EGREP, et le programme CYGWIN, et de l’autre un aperçu de ce que l’informatique peut apporter à l’étude du langage. Ces manipulations permettent entre autres d’analyser le vocabulaire, ce qui montre le type de texte, d’observer la typologie, ce qui relève de l’organisation d’un texte, d’étudier les parties du discours c’est-à-dire la syntaxe d’un texte, et donc son niveau de langue. La textométrie présente un outil de travail très précis, et s’avère dorénavant nécessaire pour une analyse pertinente d’un corpus donné.

Manier ces différentes commandes a demandé un effort de compréhension puisque nous ignorions ce genre de saisies. Pour autant, ça a été passionnant, et il serait intéressant de le mettre à profit d’une vraie analyse de texte.