Vendredi 02 Mars 2007 18:25:28

Projection sur un fichier (au format Lexico3) et constitué de 2 volets :

  • des segments maximaux communs (cf lien à droite),
  • des segments répétés communs,
  • des sous-segments maximaux propres à chaque volet (cf lien à droite),
  • des hapax de l'ensemble des 2 volets,
  • des hapax associés à chacun des 2 volets du texte,
  • des formes propres à chaque volet.

On trouve ci-dessous, le résultat de la projection sur les 2 volets d'un même texte.

Grille de lecture

segment répété
hapax des 2 fichiers
hapax du fichier 1
hapax du fichier 2
forme propre (non hapax) à l'un des 2 fichiers

Liste des SMC : segments maximaux commun
(i.e chaîne comprise entre 2 délimiteurs)
Liste des s-SMC : sous-segments maximaux
(i.e chaîne maximale commune non-SMC)
FICHIER 1FICHIER 2

§ <MOIS=" 200602"><JOUR=" 20060227"><HEURE="2006022709"> Avec la défaite de Lyon à Gerland face à Rennes( 1-4) et le match nul concédé à domicile par Bordeaux(2e) face à la lanterne rouge Metz( 3-3) samedi, la 28^e journée de L1 de football a détonné et, plus encore, montré que le titre n'était pas encore définitivement promis à l'OL. Des 14 points d'avance du quadruple champion de France sur son dauphin bordelais mi-janvier, il n'en reste plus que 6. Certes, après 28 journées, il n'y a priori pas de quoi s'affoler du côté de l'Olymique lyonnais, d'autant qu'il reste un match en retard à disputer à Monaco. Coup de fatigue après un match intense face au PSV Eindhoven en Ligue des champions mercredi, a ainsi plaidé l'entraîneur Gérard Houllier. " C'était un jour sans, une défaillance collective(...). Cette défaite est peut-être un mal pour un bien et va nous permettre de nous remettre en question et travailler". Les Lyonnais se déplaceront à Ajaccio(19^e) lors de la 29^e journée. " GROS COUAC" Le président Jean-Michel Aulas s'est montré moins indulgent. "C C'est un gros couac(...). Je crois que certains étaient déjà en vacances". " Nous avons affaire à des garçons de qualité qui sauront réagir", a-t-il poursuivi, regrettant que l'OL" ait manqué l'opportunité de prendre une option sur le titre". Aussi cette deuxième et très nette défaite après celle concédée face à Lille ( 1-3), déjà à Gerland, juste avant la trêve face à un club de milieu de tableau(11^e), a sans doute fait naître de l'espoir en Gironde. Il ne devait pourtant pas il y en avoir beaucoup un mois auparavant. Et pourtant, les Bordelais auraient pu être encore plus proches et ne compter que 4 points de retard sur le leader s'ils n'avaient pas concédé le nul face à Metz 3-33), courageuse lanterne rouge, à Chaban-Delmas. "O On reprend un point à Lyon(...), mais on a tous conscience d'avoir laissé échappé deux points. Cela laisse d'énormes regrets", pestait le milieu Bruno Cheyrou après un match où son é